Forte hausse de la taxe sur les énergies renouvelables

Le 16 octobre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
la hausse servira notamment à financer le tarif d'achat du photovoltaïque
la hausse servira notamment à financer le tarif d'achat du photovoltaïque

Les 4 gestionnaires de réseaux de transport d’électricité (GRT) allemands ont annoncé, lundi 16 octobre, un relèvement de 47% de la taxe payée par les consommateurs domestiques (les industriels et les banques en sont exemptés) pour soutenir le développement des énergies renouvelables.

En 2013, les consommateurs vont payer 5,27 centimes d’euros le kilowattheure pour contribuer au développement des énergies éolienne et photovoltaïque, contre 3,59 c/kWh actuellement, ont indiqué 50Hertz, Amprion, TenneT et TransnetBW, dans un communiqué.

Pour un foyer de trois personnes, consommant 3.500 kWh/an, cette hausse correspond à une dépense supplémentaire d'une soixantaine d’euros environ.

Ce montant à payer est fixé par la loi qui régit en Allemagne le soutien aux énergies vertes, via de généreux tarifs d’achat garantis aux opérateurs d'éoliennes, de panneaux solaires, etc.

La différence entre ce prix garanti et celui du marché, plus faible, est reportée sur les factures des consommateurs via une surtaxe de plusieurs dizaines de milliards d'euros chaque année.

En tout, le montant de la surtaxe s'élèvera à 20,36 Md€ en 2013, souligne le communiqué.

Principale raison de cette hausse en 2013, l'explosion des panneaux solaires et des parcs éoliens en Allemagne devrait permettre de fournir plus d'électricité verte en Allemagne tandis que le prix de marché du MWh devrait diminuer, est-il expliqué dans le communiqué.

L'Allemagne, qui a décidé de renoncer au nucléaire d'ici 2022, a pour ambition d'être un pionnier au niveau mondial en matière énergétique. Mais elle se heurte à des problèmes techniques, des impasses de financement et des réticences au niveau local, face notamment à l'installation de nouvelles lignes électriques.

Une réforme de la loi sur les énergies renouvelables est absolument inévitable et nécessaire, a estimé vendredi 12 octobre le ministre de l'environnement Peter Altmaier, alors que les critiques concernant la hausse du coût de l'énergie se multiplient.

Dans un communiqué, l’ancien ministre de l’environnement (Verts) Jurgen Trittin estime que la disparition des exemptions de taxe, dont bénéficient l’industrie et le secteur bancaire, permettrait de limiter la hausse à 1 c/kWh.

http://www.eeg-kwk.net/de/file/20121015_PM_EEG-Umlage.pdf

http://www.trittin.de/start/index.shtml?navanchor=1010000



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus