Forte hausse de la production d’électricité verte espagnole

Le 29 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’Espagne reste un grand de l’électricité renouvelable. Profitant d’une année exceptionnellement venteuse et arrosée, les exploitants de parcs éoliens et de centrales hydroélectriques ont fortement accru leur production, indiquent les dernières statistiques de Red Eléctrica (REE, selon l’acronyme espagnol).

 

Publiés quelques heures avant la Navidad, les chiffres du gestionnaire du réseau de transport d’électricité montrent que la demande d’électricité a progressé de 2,9 % entre 2009 et 2010, outre-Pyrénées. Cette année, les Espagnols ont donc consommé 259.940 gigawattheures (GWh). Environ 35 % de ces électrons ont été produits par les énergies renouvelables (ENR), notamment l’éolien et l’hydroélectricité.

 

En 2010, les moulins à vent ont injecté, en moyenne, 16 % des électrons, soit deux points de mieux que l’année précédente. Le 9 novembre, le record de production quotidienne a été battu : 315.258 mégawattheures, soit 43 % de la demande de ce mardi 28 décembre.

 

Barrages et centrales au fil de l’eau ont battu un autre record : celui de la production annuelle. En 2010, les installations hydroélectriques ont produit 36.568 GWh, soit 59 % de mieux qu’en 2009. Du jamais vu depuis 1997. L’an passé, l’hydroélectricité avait produit en moyenne 9 % du courant espagnol, contre 14 % en 2010.

 

Avec la réduction de la production des centrales thermiques et l’augmentation de la productivité des installations utilisant les ENR, le secteur électrique devrait en 2010 réduire de 20 % ses émissions de CO 2 par rapport à 2009, soit une économie d’émission de 58,7 millions de tonnes.  



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus