Forte hausse de la consommation du secteur tertiaire français

Le 30 novembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Peu d'énergie gaspillée par ce bâtiment à énergie passive.
Peu d'énergie gaspillée par ce bâtiment à énergie passive.

Le débat sur la transition énergétique ayant démarré, parlons des choses qui fâchent. Et pourquoi pas de la consommation d’énergie du secteur tertiaire?

Dans une étude publiée ce vendredi 30 novembre, le commissariat général du développement durable (CGDD) montre que les commerces, les services, la recherche ne sont pas des plus sobres.

En 2010, la consommation d’énergie du secteur a atteint, en métropole, 26 millions de tonnes équivalent pétrole, soit 15% de plus qu’en 2001 (et 15% de la consommation d’énergie finale). Dans le même temps, la consommation des transports a baissé de 1%; celle du résidentiel de 6%, l’agriculture réduisait sa demande de 12% et l’industrie de 21%.

Cette croissance résulte, explique le CGDD, de l’accroissement du poids du tertiaire dans l’économie nationale et du développement de certains usages, telles la climatisation ou la micro-informatique. Ce qui explique d’ailleurs que la consommation d’électricité du secteur ait bondi de 32% au cours de la décennie.

Mais pas seulement. La hausse modérée des prix du courant (de 10 à 25% selon les tarifs) par rapport à ceux du gaz (de 50 à 60%) a fortement encouragé entreprises et administrations à choisir la fée électricité.

Globalement, les activités les plus consommatrices sont le commerce (37 térawattheures par an), l’administration publique (26 TWh/an) et la santé et l’action sociale (16 TWh/an).

En consommation rapportée à l’emploi, le secteur consomme en moyenne 8,5 MWh par emploi en équivalent temps plein (MWh/EQTP), avec de fortes disparités: 29 MWh/EQTP dans l’hébergement contre 5,2 MWh/EQTP dans les transports terrestres et «par conduite».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus