Forêts tropicales: la séquestration de carbone en surchauffe

Le jeudi 05 mars 2020 à 17h 41 par Romain Loury
La forêt amazonienne, puits de carbone en chute libre
La forêt amazonienne, puits de carbone en chute libre
Olivier Hirt

Dans les forêts tropicales, le puits de carbone est en train de se boucher, plus rapidement en Amazonie qu’en Afrique, révèle une étude publiée mercredi 4 mars dans Nature. En cause, la déforestation, mais aussi la chaleur et la sécheresse, qui fragilisent les arbres.

Extrait : Comme l’océan, les forêts constituent nos principaux alliés contre les émissions excessives de CO2: lors de la photosynthèse, les arbres absorbent en effet ce carbone atmosphérique, qu’ils transforment en matière organique...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus