Forêts publiques certifiées: quel intérêt?

Le 10 octobre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
4.000 hectares de forêts franciliennes sont désormais certifiées FSC.
4.000 hectares de forêts franciliennes sont désormais certifiées FSC.
DR

Gérant 10.000 hectares de forêts pour le compte du conseil régional, l’Agence des espaces verts d’Ile-de-France a récemment fait certifier FSC le tiers de ses massifs. Responsable de la mission Gestion, Aurélie Ransan explique l’intérêt de cette démarche.

Créée en 1976, l’Agence des espaces verts d’Ile-de-France (AEV) est l’un des bras séculiers de la conservation de la nature francilienne. Sous tutelle du conseil régional (qui lui alloue 85% de son budget), l’AEV acquiert et assure la gestion de forêts, de sites à l’écologie remarquable et d’espaces agricoles.

Trente-huit ans après sa création, l’établissement public gère 14.000 hectares d’espaces naturels et agricoles, dont 10.000 ha de forêts, majoritairement composées de chênes, de châtaigniers et de tout le cortège d’essences secondaires qui font la richesse des forêts de plaine hexagonales: charmes, alisiers, frênes, hêtres, merisiers…

Conjuguer les besoins des parties prenantes

Comme nombre de gestionnaires, l’AEV doit gérer l’inconciliable: protéger des espaces remarquables tout en les ouvrant le plus possible au public. Sans oublier parfois d’en exploiter le bois. «L’an passé, nous en avons ainsi vendu 14.000 mètres cubes», souligne Aurélie Ransan.

C’est précisément pour conjuguer les besoins et les envies des promeneurs, naturalistes, chasseurs, sportifs et autres forestiers que l’AEV a engagé une démarche de certification de ses massifs. «Nous voulions faire valider nos pratiques environnementales par une instance indépendante et reconnue», confirme la responsable de la mission Gestion de l’AEV.

Forêts à haute valeur écologique

L’agence ne s’aventure pas totalement en terra incognita. Dès 2009, elle a obtenu le label PEFC[1] pour 11 de ses forêts. L’aventure pouvait se poursuivre. «Ce ne sont pas nos pratiques de terrain qui nous inquiétaient, mais les procédures administratives.» Et de fait, un audit à blanc, réalisé en 2011, impose la révision des procédures et de l’organisation de l’AEV.

Un exemple: «Nous devions définir nos forêts à haute valeur écologique. Et les auditeurs n’ont pas approuvé, dans un premier temps, notre mode de cartographie». «En revanche, nos pratiques forestières ont satisfait les auditeurs», se félicite Aurélie Ransan.

promesse de débouchés

Finalement, après deux années de travail, les points de non-conformité au référentiel ont disparu et 4.000 ha de forêts ont reçu le précieux label FSC[2]  en juillet dernier. Pour les agents de l’AEV et leurs confrères de l’ONF —qui assurent une partie de la gestion sur le terrain—, il s’agit d’une véritable consécration. «Il n’y a que 7 propriétaires français qui ont obtenu, pour 20.000 ha, la certification FSC», précise Aurélie Ransan. C’est aussi la reconnaissance de la qualité du travail accompli depuis trois décennies. De quoi rassurer les parties prenantes de l’AEV.

C’est aussi une promesse de débouchés pour le bois francilien. «Le marché du bois est fluctuant, en France. Mais la demande pour le bois FSC ne cesse de progresser.» Certes, la production de grumes n’est pas la priorité, et de loin, de l’AEV. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir doubler ses surfaces certifiées d’ici 5 ans. Un vrai travail de bucheronne.



[1] PEFC est l’acronyme de Programme for the Endorsement of Forest Certification schèmes, ou Programme de reconnaissance des certifications forestières.

[2]Le FSC® (Forest Stewardship Council) est une organisation non gouvernementale indépendante. Elle a développé le premier système de certification de produits forestiers.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus