Fongicides SDHI: les données de toxicité publiées

Le vendredi 08 novembre 2019 à 16h 53 par Romain Loury
La succinate déshydrogénase : le noeud du problème.
La succinate déshydrogénase : le noeud du problème.
DR

Les fongicides de la classe des SDHI pourraient être toxiques bien au-delà des champignons: dans une étude publiée, jeudi 7 novembre, dans la revue PLoS ONE, une équipe française confirme qu’ils sont aussi toxiques vis-à-vis de cellules humaines, de ver de terre et d’abeille.

Extrait :   Ce sont ces résultats que Pierre Rustin, directeur de recherche CNRS/Inserm, et son équipe ont présentés à l’Anses[i] lors d’une réunion organisée en juin 2018. A l’origine de ce rendez-vous, une tribune publiée en...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus