Fonds vert pour le climat

Le 05 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg, envoyé spécial
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Héla Cheikhrouhou dirige le Fonds vert pour le climat.
Héla Cheikhrouhou dirige le Fonds vert pour le climat.
DR

Le Fonds vert pour le climat est l'un des nombreux instruments de financement de la lutte contre le changement climatique et ses conséquences.

Créé lors de la COP 15, à Copenhague, le Fonds vert pour le climat (FVC) a pour objet de soutenir les projets d’atténuation ou d’adaptation des pays en développement. C’est la seule institution multilatérale de financement créée dans le but unique de maintenir le réchauffement mondial sous 2 degrés. En 2014, 35 pays avaient promis d’octroyer 10 milliards de dollars (9,3 Md€) au FVC. Avant la COP 21, seulement 24 pays ont déjà converti leurs engagements en actes, en injectant 60% des montants promis.

La Suède est la plus grande contributrice par habitant au Fonds, avec 60 $ (56 €) par tête, alors que le Japon a souscrit la plus grande contribution nominale avec 1,5 Md$ (1,4 Md€). Le 6 novembre, le Fonds a accordé ses premiers financements climatiques à 8 projets pour un montant de 168 M$ (156,5 M€).

Vendredi 4 décembre, Anne Hidalgo a annoncé que la ville de Paris verserait 1 million de dollars au Fonds vert pour le climat. Une première!



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus