FO défend le nucléaire

Le 04 novembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’heure où le parti socialiste (PS) et Europe Ecologie-Les Verts (EELV) esquissent l’avenir du nucléaire français, Force ouvrière rappelle que l’activité est un gros employeur. Dans un communiqué publié jeudi 3 novembre, la branche Energie et mines du syndicat souligne que l'avenir du nucléaire en France ne peut se décider sans écouter les salariés du secteur, faisant valoir que la fermeture prématurée de certaines centrales serait un gâchis pour le pays.

«Les salariés qui travaillent dans les centrales nucléaires sont aujourd'hui inquiets de voir que leur avenir pourrait se dessiner sans qu'ils aient voix au chapitre.»

FO dit soutenir le nucléaire, dès lors qu'il assure la sécurité d'approvisionnement de la France, que sa compétitivité permet aux Français de bénéficier d'un prix inférieur en moyenne de 30% à ceux des pays alentour, ou encore qu'il a un haut niveau de sûreté garanti aujourd'hui par une autorité indépendante.

Le PS et EELV négocient actuellement sur cette question, François Hollande préconisant une réduction de 75 à 50% d'ici 2025 de la part du nucléaire dans l'électricité produite, ce qui implique la fermeture des centrales les plus anciennes, tandis que les Verts exigent, eux, une sortie du nucléaire.

Pour Force ouvrière, l’arrêt prématuré de centrales nucléaires qui serait fondé sur des motifs «purement idéologiques représenterait un gâchis collectif pour la Nation».

«La réduction de la part du nucléaire à 50%, assortie d’un développement très important des énergies renouvelables (38%) en 2030 (...) impliquerait un doublement de la capacité des lignes d’interconnexion dans un court laps de temps», note le syndicat, pour qui ce rythme sans précédent serait quasi impossible à tenir.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus