FNH revient au Grenelle

Le 28 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Fondation pour la nature et l'homme (FNH) a annoncé lundi 27 juin son retour à la table du comité de suivi du Grenelle de l'environnement, qu'elle avait quittée en mars 2010 pour protester contre le report sine die de la taxe carbone.

L'accident nucléaire de Fukushima ou les débats sur les gaz de schiste ont fait rejaillir les inquiétudes liées au manque d'anticipation à revoir notre modèle énergétique, explique l'ex-Fondation Nicolas Hulot, dans un communiqué.

Dans ce contexte, la FNH a développé de nouvelles propositions et estimé nécessaire de les porter au sein des nouveaux espaces de dialogue ouverts par le gouvernement. Elle participera ainsi à la table ronde nationale sur l'efficacité énergétique.

La FNH avait quitté le Grenelle quelques jours après la volte-face de Nicolas Sarkozy sur la taxe carbone. Après l'avoir ostensiblement soutenue, le président de la République l'avait conditionnée à une taxe au niveau européen.

La Fondation Nicolas Hulot avait alors fustigé l'abandon pur et simple de la taxe carbone et jugé qu'il était symptomatique d'un net recul de la classe politique qui, à droite comme à gauche, n'avait pas pris la mesure des enjeux écologiques.

FNH justifie notamment son retour à la table de discussion avec le gouvernement par l'acceptation par Nicolas Sarkozy de la mise en place d'un groupe de travail sur la constitutionnalité de la fiscalité écologique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus