FNE ne veut pas des camions de 44 tonnes

Le 02 mars 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

France nature environnement (FNE) a demandé le 28 février l’abrogation du décret autorisant la circulation des poids lourds de 44 tonnes dans le secteur agricole et agro-alimentaire.

Le texte, publié le 18 janvier dernier au Journal officiel (dans le JDLE) est selon FNE contraire aux engagements pris par l’Etat pour inciter le transfert du fret routier vers le ferroviaire et le fluvial.

Selon le rapport de l’Observatoire Energie Environnement Transports (OEET) transmis en décembre 2010 au secrétaire d’Etat aux transports, les gains environnementaux de l’introduction de camions plus lourds et longs «seraient faibles à neutres», du fait à la fois des conséquences de l’augmentation de la demande de transport, et de l’impact sur les modes alternatifs comme le ferroviaire et le fluvial, précise FNE.

C’est pourquoi la fédération d’associations a demandé que le décret soit abrogé avant le 17 avril 2011, via un recours gracieux déposé auprès du gouvernement. «Cette généralisation du 44 tonnes au lieu de 40 tonnes est la porte ouverte à des Méga camions encore plus lourds, dangereux et nocifs pour la santé, l’environnement et potentiellement socialement», peut-on lire dans le communiqué du 2 mars.

FNE souhaite que le gouvernement engage un véritable débat avec la société civile sur cette question «en prenant véritablement en compte les impacts sanitaires, environnementaux, de sécurité routière et les conséquences sur les infrastructures de transport».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus