FNE dépose un recours contre un projet de stockage de CO2

Le 02 juin 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La fédération France nature environnement (FNE) et deux associations locales (1) vont déposer un recours contre le projet de stockage de CO2 de Total à Lacq (Pyrénées-atlantiques) selon un communiqué du 28 mai.

Le groupe Total a reçu l'autorisation de lancer un projet pilote de captage et de stockage de carbone (CSC) sur deux ans, par un arrêté préfectoral du 13 mai, selon l’AFP. L’expérimentation qui représente un investissement de 60 millions d'euros, a pour objectif d'enfouir jusqu'à 150.000 tonnes de C02 dans un ancien gisement de gaz naturel à 4.500 mètres de profondeur. Le projet est mené en partenariat avec le groupe Air Liquide, l'Institut français du pétrole (IFP) et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

FNE considère que la technique de CSC présente «plusieurs risques inacceptables». La fédération s’appuie sur Ie rapport parlementaire du député Claude Birraux (UMP, Haute-Savoie) (2) pour dénoncer son caractère «énergivore», «polluant» -puisqu’associé au développement des centrales à charbon- «risqué pour la santé et l'environnement» et «coûteux» -pouvant entraîner une «augmentation du coût de l'éIectricité de 21 à 91%».

La fédération estime que ces technologies qui ne seront pas opérationnelles avant 2030 arrivent «trop tard» puisque les émissions de gaz à effet de serre (GES) devront être réduites dès 2015.

FNE dénonce enfin un «projet illégal», aucun cadre juridique n’encadrant le CSC, à l’exception des dispositions insérées dans Ie projet de loi Grenelle II [pas encore examiné par le Parlement] et «jamais débattues lors du Grenelle».

Les associations demandent un moratoire sur tout projet de CSC, l'organisation d'un débat public et d'un débat parlementaire, ainsi qu’une expertise «réellement indépendante» des risques.

(1) Sepanso Béarn et Coteaux du Jurançon
(2) «Rapport sur l’évaluation de la stratégie nationale de recherche en matière d’énergie», Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (3 mars 2009)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus