FNE déçu du dispositif sur les imprimés non sollicités

Le 17 janvier 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 18 janvier, France Nature environnement (FNE) estime que le dispositif sur les déchets d’imprimés est «contre-productif» car il ne permet pas d’appliquer la responsabilité élargie du producteur (REP). Ce dispositif doit permettre au consommateur de donner «sa préférence aux produits les moins affectés financièrement, parce que générant moins de déchets et plus facilement recyclables», et aux entreprises d’«améliorer leurs produits en ce sens.» Or, «plutôt que des produits acquis de façon délibérée, moyennant un certain prix, il s’agit d’accessoires du marketing imposés au consommateur. Ce sont les prix de tous les autres produits qui vont indistinctement supporter le coût de traitement des prospectus.» Ce qui entraîne la création d’un «système biaisé» où les personnes qui ont posé un autocollant Stop pub paieront tout autant les autres. Autre motif de mécontentement: aucun lien n’a été prévu entre le dispositif sur les déchets d’imprimés et l’opération Stop pub. Au final, la prévention de la production des déchets, objectif majeur de Nelly Olin en matière de déchets depuis qu’elle est ministre, n’y gagne rien.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus