FNE contre un projet Seveso en Guyane

Le 16 février 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué publié mercredi 14 février, France Nature environnement (FNE), critique l'enquête publique en cours en Guyane relative au projet de mine d'or à ciel ouvert couplée d'une usine de retraitement Seveso II sur la montagne de Kaw. Ce projet est défendu par la filiale de la multinationale Cambior-Iamgold, la société CBJ-Caïman SAS. L'enquête, qui a débuté jeudi 15 février, est prévue pour durer un mois. FNE déplore la durée de cette enquête publique qui vise à étudier les trois demandes présentées (au titre du Code minier et du Code de l'environnement), «alors que les mêmes demandes avaient, en 2006, été séparées et avaient duré un mois chacune».

FNE, qui s'oppose à l'installation de cette usine, rappelle que le projet industriel est prévu sur un site reconnu officiellement comme zone d'intérêt écologique, enchâssé entre deux réserves naturelles et entouré, sur trois-quarts de son périmètre, par une zone humide de valeur internationale classée Ramsar, le tout situé dans un parc naturel régional (PNR).

En octobre 2006, la ministre chargée de l'environnement Nelly Olin avait suspendu le projet, suite à un rapport qui faisait état d'inquiétudes sur aux effets de la mine sur la faune et la flore. Depuis, Cambior a présenté un nouveau projet prenant en compte les remarques du rapport.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus