Fixation de limites maximales de plomb dans les préparations pour nourrissons et d'arsenic dans le riz

Le 31 juillet 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 21/07/2014 par Anne Rambaud

 


Substances indésirables > Contaminants
 
Dans un communiqué du 17 juillet 2014, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé l'adoption par le Codex Alimentarius de nouvelles normes de sécurité alimentaire. Celles-ci renforcent notamment les réglementations relatives au plomb dans les préparations pour nourrissons et à l'arsenic dans le riz.
La Commission du Codex Alimentarius a fixé des limites maximales admissibles pour le plomb dans les préparations pour nourrissons et pour l'arsenic dans le riz. Ainsi, elle a fixé des limites de 0,01 mg de plomb par kilogramme dans les préparations pour nourrissons et de 0,2 mg/kg pour l'arsenic dans le riz. 
De plus, la Commission prévoit d'élaborer un nouveau code d'usages afin d'aider les pays à respecter les seuils maximum fixés et de fournir aux producteurs de bonnes techniques agricoles et de production pour prévenir et réduire la contamination.
 
Par ailleurs, le Codex Alimentarius recommande de limiter l'utilisation de certains médicaments vétérinaires chez les animaux destinés à la consommation, afin d'empêcher que des résidus demeurent dans la viande, le lait, les œufs ou le miel. Ces médicaments qui peuvent avoir des effets nocifs sur la santé humaine et contribuer au développement d'une résistance aux médicaments sont :
- le chloramphénicol ;
- le vert de malachite ;
- le carbadox ;
- le furazolidone ;
- le nitrofural ;
- le chlorpromazine ;
- le stilbènes ;
- l'olaquindox.
 
Le Codex Alimentarius a, en outre, fixé des limites maximales de résidus (LMR) de pesticides et d'additifs ainsi que de contaminants dans les aliments, notamment des fumonisines, mycotoxines du maïs. Le Codex a également adopté de nouvelles normes de qualité pour certains aliments, notamment les pétoncles crus, le fruit de la passion, le durian et l'okra.
 
Enfin, la FAO annonce que les prochains travaux du Codex Alimentarius porteront sur l'établissement de normes pour le poivre noir, blanc et vert, le cumin, l'origan, le thym et l'ail, et la mise au point de niveaux maximaux de cadmium dans le chocolat et les produits dérivés du cacao. 
 
Il est à noter que, la nécessité d'établir une norme Codex pour les aliments prêts à consommer pour enfants sous-alimentés, afin d'en garantir l'innocuité, est actuellement en discussion.
 
Pour information, la Commission du Codex Alimentarius est placée sous la direction conjointe de la FAO et de l'OMS. Elle établit des normes internationales de sécurité sanitaire et de qualité des aliments. Ces normes servent fréquemment de base aux législations nationales et de référence pour la sécurité du commerce international des denrées alimentaires.
 
Sources : Réglementations plus strictes pour le plomb dans les préparations pour nourrissons et pour l'arsenic dans le riz, communiqué de la FAO du 17 juillet 2014
 
 
 
 
 
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus