Fin des décharges de pneus dans 2 ans

Le 16 septembre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Lors de la visite d'une décharge abandonnée à Cugnaux en Haute-Garonne, Nelly Olin, la ministre chargée de l'environnement, a annoncé vouloir fermer toutes les décharges de pneus usagés d'ici 2 ans, soit faire disparaître un stock de 250.000 tonnes. Elle a assuré que les 3.500 tonnes du site de Cugnaux seraient enlevées dans les 3 prochains mois et envoyées vers des installations de retraitement et de valorisation. La société de recyclage Aliapur devrait tout récupérer, dont 2.300 tonnes pour le compte de ses actionnaires, les manufacturiers de pneus, le reste étant un engagement volontaire de sa part. Aliapur s'est en effet engagé à collecter en 2005 30.000 tonnes de pneus à responsable défaillant, c'est-à-dire dont on ne connaît pas les propriétaires finaux. La société n'a aucune obligation réglementaire de les récupérer.

Par cette annonce, la ministre a ainsi énoncé une des priorités déléguée à l'inspection des installations classées. L'action administrative semble avoir des résultats puisque sur Cugnaux, elle a permis la baisse de 8.000 à 4.000 tonnes, ceux qui avaient déposé des pneus étant venus rechercher leurs déchets. Rappelons les risques incendie liés à ce type de stock, ainsi que les nuisances liées à la pullulation de reptiles et de rongeurs.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus