Fibres céramiques réfractaires: l’Afsset propose une valeur limite

Le 29 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) confirme l’intérêt de la nouvelle valeur limite d’exposition professionnelle (Vlep) pour les fibres céramiques réfractaires (FCR) entrée en vigueur le 30 juin dernier.

Fixée à 0,1 fibre par centimètre cube (f/cm3) en moyenne sur 8 heures, cette valeur place la France en tête de la protection contre ce risque, souligne l’Afsset. Dans l’hypothèse d’une exposition maximale de 40 ans, elle correspond à un excès de risque résiduel limité: 5 cas de cancer du poumon pour 10.000 travailleurs exposés. L’Afsset recommande en outre de ne pas dépasser, sur une période de 15 minutes, une concentration correspondant à 5 fois la Vlep sur 8h et de réévaluer cette valeur régulièrement.

Cette Vlep avait été fixée en 2007 par un décret (1) qui prévoyait toutefois une période d’adaptation pour les entreprises. Jusqu’au 30 juin 2009, la Vlep applicable aux FCR était donc de 0,5 f/cm3. Les FCR, classées cancérogènes de catégorie 2 par l’Union européenne, sont utilisées pour l’isolation et le calorifugeage d’équipements dans de nombreux secteurs (sidérurgie, chimie, automobile). En France, 104.000 travailleurs y seraient exposés.

(1) Décret n° 2007-1539 du 26 octobre 2007 fixant des valeurs limites d’exposition professionnelle contraignantes pour certains agents chimiques


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus