FFB et OPPBTP: réduire les accidents

Le 25 janvier 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La FFB et l'OPPBTP ont signé un accord de partenariat afin de mettre en œuvre des actions pour promouvoir la sécurité sur les chantiers. L'année 2005 devrait être l'occasion de créer le club des 10.000, un réseau de responsables relayant les règles de la sécurité sur le terrain et de promouvoir les formations de sauveteurs secouristes du travail.

La Fédération française du bâtiment (FFB) et l'Organisme professionnel de prévention, du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) ont signé une charte de progrès pour la prévention des maladies professionnelles et des accidents du travail la semaine dernière. Ce partenariat doit permettre d'aider les chefs d'entreprise à développer la prévention des accidents et des maladies professionnelles et d'améliorer les conditions de travail.

Avec cet accord, l'OPPBTP interviendra pour la mise au point de documents et d'actions spécifiques par métier (peintres, charpentiers, gros oeuvre, etc.) et validés par les unions professionnelles concernées. «Cette typologie est importante car les risques des salariés montant les échafaudages sont différents des risques liés à la maçonnerie», explique Gérard Larpent, responsable de communication de l'OPPBTP. Les deux partenaires vont oeuvrer pour plus d'explications des nouvelles réglementations au travers une multiplication des réunions. Destinées aux chefs d'entreprises ou à la personne désignée en charge de la sécurité, ces assemblées donneront des clés pour mettre en place les nouvelles mesures réglementaires. La création d'un réseau dit club des 10.000 constitue l'un des grands projets des deux partenaires à réaliser pour l'année 2005. «Il s'agit en fait de mettre en place un réseau de correspondants qui serait l'interface informative entre les entreprises et l'OPPBTP. Ils seront un outil de promotion de la sécurité sur leurs chantiers sur lesquels ils distribueront documents et affiches d'informations sur les nouvelles réglementations», poursuit Gérard Larpent.

Enfin, l'OPPBTP travaillera à l'élaboration de guides et de films à destination des nouveaux arrivants dans la profession, de l'ordre de 50.000 employés par an. Un des projets phare au sein de ce partenariat devrait se conclure le mois prochain: une convention avec la Croix-Rouge. L'objectif est de mettre en place des réunions d'information pour les employés des BTP pour sensibiliser aux gestes de premiers secours. Ces séances de deux heures, financées par l'OPPBTP, doivent inciter les salariés à se former au certificat de sauveteur secouriste du travail. En France, seuls 7% des employés tout métier confondu l'ont acquis. Le BTP a des taux de formation inférieurs alors que la profession est la plus exposée aux accidents du travail. Les premières réunions devraient se tenir dès l'automne.

La construction compte en France environ 300.000 entreprises de construction, en comptant les sociétés unipersonnelles et 1,35 millions de salariés.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus