Feu et détresse dans les Calanques

Le 26 février 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'incendie a frappé le coeur du parc national
L'incendie a frappé le coeur du parc national
BMPM

L’incendie qui s’est déclenché le 24 février au sein du parc national des Calanques, et qui a été éteint ce jour, révèle une absence de moyens dédiés à la surveillance.

Selon le bilan provisoire des marins-pompiers de Marseille, le feu a dévasté 95 hectares de végétation et de rocaille. Une enquête a été ouverte par le parquet pour déterminer son origine.

L’incendie avait été signalé le 24 février par une trentaine de randonneurs, le jeune parc créé en avril dernier (voir JDLE) ne disposant pas d’équipe de surveillance en permanence. Sa présidente Danielle Million a donc lancé un appel à l’Etat afin d’obtenir des crédits supplémentaires.

Dans un communiqué, la ministre de l’écologie Delphine Batho a déploré «cette atteinte grave à un haut lieu de la biodiversité méditerranéenne», précisant qu’une évaluation des conséquences écologiques venait d’être lancée. La zone touchée, située à l’est du cœur du parc, abrite des espèces végétales endémiques, comme la sabline de Provence.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus