Fessenheim 2 certifiée pour 40 ans

Le 29 avril 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les deux réacteurs peuvent fonctionner 40 ans.
Les deux réacteurs peuvent fonctionner 40 ans.
EDF

Déjà compromise pour des questions juridiques, la fermeture politique de la centrale nucléaire de Fessenheim avant 2017 apparaît de plus en plus hypothétique.

Lundi 29 avril, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a autorisé EDF à poursuivre, pour dix années supplémentaires (soit 40 ans), l'exploitation de la seconde tranche de la centrale alsacienne, à condition d'y effectuer d'importants travaux de renforcement.

Comme en 2011 pour le réacteur numéro 1 de Fessenheim, l'ASN impose notamment à EDF d'augmenter la résistance de la dalle de béton située sous la cuve du réacteur, et de mettre en place un système de refroidissement de secours. Ces deux prescriptions visent à réduire les risques de perte de refroidissement de l’installation et d’écoulement du corium hors les murs pour le cas où le cœur entrerait en fusion. Selon le gendarme du nucléaire français, elles «doivent être achevés d'ici au 31 décembre 2013 pour le réacteur numéro 2».

«D'une manière générale, la conception identique des deux réacteurs situés sur le même site a conduit à imposer au réacteur numéro 2 des prescriptions semblables à celles du réacteur numéro 1», explique le communiqué. «La décision de l'ASN intègre également quelques prescriptions spécifiques au réacteur 2, liées à des écarts ou modifications ponctuels», ajoute le texte. Pour le réacteur numéro 1, la direction de la centrale indique avoir investi 10 millions d'euros dans un nouveau dispositif de pompage dans la nappe phréatique, destiné à le refroidir en cas d'accident «ultime».

Quant aux travaux de renforcement du radier, qui doivent éviter qu'en cas d'accident grave le corium (mélange de produits radioactifs en fusion) ne perce la dalle en béton, ils sont estimés entre 20 et 30 millions d'euros par EDF. Ces travaux, entamés il y a deux semaines, doivent être achevés fin juin.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus