Fertilisation et biodiversité

Le 21 avril 2005 par Bertrand Beauté
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
fertilisation
fertilisation
La fertilisation des sols par l'azote favorise les plantes les plus abondantes mais nuit aux espèces rares, causant une perte de la biodiversité dans les écosystèmes. Ce sont les résultats d'une étude de l'université de Californie Irvine (UCI), publiée dans Proceedings of National Academy of Sciences. Les chercheurs ont analysé les réponses à la fertilisation par l'azote de 967 espèces de plantes dans neuf écosystèmes d'Amérique du Nord. Dans une prairie de sable du Midwest par exemple, le nombre d'espèces a diminué de 50% et les herbes locales ont disparu au profit d'herbes européennes envahissantes. Depuis les années 1940, la quantité d'azote disponible pour les plantes dans les sols a doublé en raison de la fertilisation. Selon cette étude, ce niveau élevé a un impact négatif sur la diversité, compromettant l'existence de plusieurs types d'espèces.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus