Faire payer le gaz moins cher: le pari d’UFC-Que Choisir

Le 15 octobre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En Belgique, on peut aussi acheter son fioul en faisant jouer la concurrence.
En Belgique, on peut aussi acheter son fioul en faisant jouer la concurrence.
Test Achats

S'inspirant d'une initiative belge, l'association française espère faire baisser les prix du gaz pour les consommateurs domestiques.

L’association consumériste fait un audacieux pari: réduire le montant de la facture de gaz des Français. Et pour ce faire, elle entend faire jouer la concurrence. En juillet dernier, détaille un communiqué, UFC-Que Choisir a donc lancé un appel d’offres auprès de la dizaine de fournisseurs de gaz autorisés dans l’Hexagone.

 

Le cahier des charges précise les conditions contractuelles, plus exigeantes que la loi: responsabilité unique du fournisseur, facturation bimestrielle sur la base de l’auto-relevé et traitement des réclamations associant l’association. Cela n’a visiblement pas été du goût des énergéticiens.

130 euros d'économie par an

Seule l’entreprise d’origine belge Lampiris a répondu à l’appel en acceptant le cahier des charges et proposant une ristourne de 13% par rapport au tarif réglementé du mois d’octobre. Soit une économie annuelle d’environ 130 euros, pour une consommation annuelle de 17.000 kilowattheures, calcule l’association.

 

Laquelle entend aller plus loin. Elle met en ligne, ce mardi 15 octobre, un site sur lesquels les consommateurs particuliers abonnés au gaz peuvent s’inscrire. L’idée étant que plus ils seront nombreux, plus l’offre tarifaire que proposera finalement Lampiris, fin novembre, sera attractive.

 

En Belgique, l’achat groupé d’énergie fait flores depuis quelques temps. L’association Test Achat vient ainsi d’annoncer le résultat d’enchères pour des achats groupés d’électricité et de gaz. Les trois énergéticiens retenus (Essent, Lampiris et Octa +) proposent des tarifs inférieurs de 7 à 16% par rapport à la moyenne habituelle. De quoi espérer des économies de 250 euros par an pour le consommateur belge d’électricité et de 100 euros pour le gaz, affirme l’association.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus