Faire des économies en réduisant la pollution

Le 09 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
«Les pays et les villes qui adoptent des mesures pour combattre la pollution atmosphérique réaliseront des économies considérables». Telle est la principale conclusion de l’Annuaire de l’avenir de l’environnement mondial, édition 2006, publié par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Les pays qui mettent en place des stratégies globales de protection de l’environnement profitent en effet d’une baisse de la mortalité prématurée, de soins de santé moins coûteux et d’une réduction du nombre de personnes affectées par des maladies liées à la pollution. L’Agence de protection de l’environnement (EPA) américaine, dont les travaux ont servi de référence à l’annuaire, estime qu’entre 1990 et 2010, les bienfaits de la Clean air act (législation sur l’air) représenteront 690 milliards de dollars (567 milliards d’euros). De même, la Commission européenne évalue à 42 milliards d’euros les économies réalisées, en matière de maladies et d’amélioration de la productivité du travail, grâce aux 7 milliards d’euros investis dans la lutte contre la pollution atmosphérique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus