Facture d’eau: consommer moins pour payer moins

Le 14 octobre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le maire d’une commune du Tarn a décidé de récompenser les consommateurs les plus économes en eau en allégeant leur facture. Selon le quotidien La Dépêche du Midi, Gérard Poujade s’est pour cela attaqué à la partie assainissement qui représente près du tiers de la facture d’eau des 1.600 habitants du Séquestre, en instaurant une tarification progressive: le montant de la redevance assainissement dépend ainsi de la consommation d’eau des usagers. Le syndicat intercommunal chargé de la distribution de 55 communes dont Le Séquestre n’a pas pour l’instant souhaité s’engager dans ce type d’initiative. «Tout le monde doit pouvoir disposer d'une eau potable, de qualité et peu chère pour boire, manger et se laver. Par contre une piscine ou un arrosage intégré font exploser la consommation. Il est normal que l'on aide les premiers. Il est juste que les seconds payent plus», estime Gérard Poujade, qui a déjà supprimé la partie abonnement de la facture et doublé le prix du mètre cube d’eau.
D’après La Dépêche du Midi, la mairie de Cahors (Lot) manifeste un intérêt pour ce «bonus-malus écologique» qu’elle pourrait appliquer à partir de 2009. «Nous sommes en train de regrouper les communes en régie et les syndicats de gestion de l'eau au sein d'une structure départementale. L'idée est d'obtenir un prix unique sur le département et une tarification qui incite financièrement à une gestion plus économe de l'eau», précise également le président du Conseil Général du Lot Gérard Miquel.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus