Faciliter la démarche pour dessaler l’eau

Le 21 septembre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) vient d’éditer un rapport présentant la marche à suivre pour monter un dossier de demande d’autorisation d’installation d’unités de dessalement de l’eau de mer. Celui-ci intervient après que deux projets ont été soumis pour autorisation, soulignant «la nécessité d’élaborer des lignes directrices ou des principes directeurs, afin de faciliter la constitution et l’expertise des dossiers», explique l’Afssa. L’Agence estime en effet que le recours à de l’eau de mer ou à de l’eau saumâtre pourrait se développer en France.

Les experts de l’Afssa ont donc précisé ce que doit contenir un dossier, notamment l’état des ressources en eau disponibles et leur évolution, les mesures mises en œuvre pour contribuer aux économies d’eau, ainsi que l’étude de l’impact de l’implantation de l’unité de dessalement sur les ressources en eau douce. Le rapport présente également les protocoles prévus pour informer la population sur la qualité de l’eau résultant de l’installation d’une telle unité.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus