Exposition aux pesticides et tumeurs au cerveau

Le 18 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des chercheurs américains (1) ont montré l'absence d'association entre une exposition aux insecticides et aux herbicides et le risque de gliome, une tumeur cérébrale. Toutefois, les femmes qui ont déclaré avoir utilisé des herbicides ont 2,4 fois plus de risque de développer un méningiome, un autre type de tumeur cérébrale, que celles qui n'ont jamais utilisé ce type de produits chimiques, le risque augmentant avec la durée d'exposition aux herbicides. Chez les hommes, aucun lien n'a été établi entre l'apparition de méningiome et l'exposition aux herbicides ou aux insecticides.

Parmi les cas pris en compte dans l'étude, 462 ont été diagnostiqués avec un gliome et 195 avec un méningiome entre 1994 et 1998 dans trois hôpitaux américains. Ils ont été comparés à 765 «témoins» admis dans ces mêmes hôpitaux pour d'autres types de problèmes de santé «non malins». Les informations sur le passé professionnel des sujets ont été recueillies lors d'entretiens personnels, et leur exposition évaluée à partir des réponses données dans un questionnaire et de résultats de mesures donnés par des sources publiées. Une étude française (2) avait montré que le risque de tumeur du cerveau s'accroît pour les travailleurs agricoles exposés à un niveau élevé de pesticides et pour les personnes qui en utilisent dans leur jardin. 



1) «Occupational exposure to pesticides and risk of adult brain tumors», Claudine M. Samanic et al., American journal of epidemiology
2) Voir l’article du JDLE: «Une étude française lie tumeur et pesticides»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus