Exposition aux champs électromagnétiques dans le secteur de l’énergie

Le 11 mai 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'étude porte sur plus de 28.000 employés de 99 entreprises de fourniture électrique au Danemark. Publiée dans Occupational and environmental medicine, elle montre qu'une exposition professionnelle à des champs électromagnétiques de faible fréquence (50/60 Hertz) n'augmente pas les risques de développer une leucémie, un cancer du cerveau ou un cancer du sein.



Il n'y a pas d'excès de cas de leucémies chez les hommes et de cancer du sein chez les femmes ayant été exposés à des moyennes ou hautes fréquences. Les femmes exposées à des fréquences moyennes ont un risque plus élevé de développer un cancer du cerveau que celles exposées à des niveaux de fréquence très faibles . Pour les hommes toutefois, ceux qui sont exposés à des fréquences hautes ont moins de risque de développer un cancer.

Selon les auteurs, ces résultats confirment ceux qui avaient été  obtenus par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) en 2002.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus