Explosion et fuite de chlore dans une usine des Bouches-du-Rhône

Le 07 janvier 2011 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une explosion, suivie d'une fuite de chlore, survenue jeudi 6 janvier au matin dans l'usine de chlore Gazechim de la zone industrialo-portuaire de Lavera (Bouches-du-Rhône), a tué un employé et en a blessé légèrement un autre, selon l’AFP.

L'accident sur ce site classé Seveso ne représente aucun risque pour la population et la situation est contrôlée, a assuré le sous-préfet d'Istres, Roger Reuter. Aucun dégagement de gaz à l'extérieur du site n'a été constaté, selon les autorités.

C’est l’explosion d’une bouteille de chlore liquide lors d'une opération de contrôle, qui a provoqué l’accident, précise l’AFP.
Inexpliquée pour l'instant, la déflagration a également endommagé une canalisation et provoqué des dégagements de chlore liquide et gazeux dans le bâtiment. Le personnel qui était sur place est soumis à des examens médicaux. La préfecture avait en outre fait état, dans un premier temps, d'une fuite d'eau sodée. Les opérations de secours consistent à récupérer le chlore liquide dans des bacs de rétention, à éliminer le chlore gazeux et à vérifier tous les contenants, a précisé hier le sous-préfet.

Une importante fuite de chlore était déjà survenue en mai 2009 dans l'usine Gazechim. En 2009, une série d'incidents sur le complexe pétrochimique de Lavera avait déclenché une polémique sur la sécurité des installations industrielles de la zone.

Cet accident porte à au moins 12 le nombre d'explosions survenues dans des usines en France depuis 2007. En avril 2010, l'une d'elles avait fait un mort et 12 blessés dans une usine du groupe Carbone-Lorraine à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), rappelle l’AFP. La plus grave à ce jour reste celle de l'usine chimique AZF à Toulouse, en 2001, qui avait fait 30 morts et plus de 3.000 blessés.

« Cet incident pose à nouveau la question des canalisations et de leur vieillissement. Un AZF peut se reproduire en France demain, rien n'a changé dans les usines et c'est un problème grave dans les zones urbanisées comme celle-là », a dénoncé Marc Sénant, de France nature environnement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus