Exclusif: la stratégie d’adaptation parisienne livrée en septembre

Le 08 juillet 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
20% des métropoles mondiales ont adopté une stratégie d'adaptation au dérèglement climatique selon une étude du MIT
20% des métropoles mondiales ont adopté une stratégie d'adaptation au dérèglement climatique selon une étude du MIT

Alors que les climatologues de Météo France prévoient 10 à 25 jours de canicule par an dans la capitale d’ici à 2100, la ville de Paris présentera sa stratégie d’adaptation au changement climatique lors du prochain Conseil, qui se tiendra du 28 au 30 septembre.

 

«Après les mesures d’atténuation, il est temps de lancer notre politique d’adaptation. C’est pourquoi nous avons lancé des études avec Météo France et deux bureaux d’étude, Explicit et Safege, afin de préciser les risques mais aussi les forces et les faiblesses du territoire», explique au JDLE Célia Blauel, maire adjointe en charge de l’environnement et du plan climat énergie territorial (PCET).

 

Un diagnostic qui révèle une capitale «robuste», grâce à sa géographie et son urbanisme, mais qui sera pourtant «exposée à des évènements climatiques extrêmes d’ici à 2080».

 

Canicules, sécheresses, débit

 

D’ici 2080, Paris risque de connaître 4 fois plus de jours très chauds (température diurne supérieure à 30°C) et 10 fois plus de nuits tropicales (température nocturne supérieure à 20°C). Les précipitations seront beaucoup moins nombreuses en été. Résultat: les sécheresses météorologiques et agricoles seront plus fréquentes et plus fortes. Conséquences pour 2050: la Seine pourrait voir son débit réduit d’un quart,et le niveau maximal des eaux souterraines pourrait correspondre au niveau bas actuel. Les pollutions diffuses devraient encore s’accentuer. Toujours présent, le risque de crue devrait en revanche rester stable.

 

Après Londres, New-York, ou Melbourne

 

«Les stratégies d’adaptation adoptées par de grandes villes comme Londres, New-York ou Melbourne se sont arrêtées à ces évènements climatiques extrêmes. A Paris, nous souhaitons aller plus loin en faisant évoluer la gestion des ressources énergétiques, alimentaires et en eau», poursuit Célia Blauel. Une sage décision alors que l’autonomie alimentaire de la capitale, par exemple, est inférieure à une semaine.

Un plan Climat révisé en 2017
Adopté en 2007 et révisé en 2012, le PCET de la ville de Paris vise à abattre de 75% les émissions de gaz à effet de serre entre 2004 et 2050. Il fixe aussi 3 objectifs intermédiaires: réduire ces émissions et la consommation énergétique de 25% en 2020, et produire 25% d’énergies renouvelables et de récupération en 2020.

La capitale est encore loin du compte, enregistrant en 2009 une réduction de 4% de ses émissions de GES par rapport à 2004 et une baisse de 4,6% de sa consommation énergétique. En revanche, elle affiche déjà 17% d'énergies renouvelables et de récupération.

Si l’adjointe au maire se refuse de donner plus de détails sur cette  stratégie, une consultation publique réalisée entre le 15 mai et le 25 juin a montré que les Parisiens étaient surtout préoccupés par les canicules[1], la raréfaction de l’énergie et de l’eau ainsi que les inondations. Paris sera-t-il verdi, arrosé et blanchi, comme le suggère le projet Epicea de Météo France? «L’urbanisme représentera l’un des volets importants de notre stratégie car on a construit en tournant le dos à la nature. Mais il faudra aussi s’appuyer sur la solidarité de tous les acteurs, afin de partager les responsabilités et d’impliquer les citoyens», estime Célia Blauel.

 

 

 


[1] Cette consultation s’est déroulée avant l’épisode de canicule

 

 

 

SOMMAIRE DU DOSSIER

Les défis de la présidence luxembourgeoise de l’UE 

Le rapport Richard consacre la concertation en amont 

Le projet de loi sur la biodiversité repoussé aux calendes automnales

La stratégie d’adaptation parisienne livrée en septembre 

L’économie circulaire, nouveau chantier du Grand Paris 

Economie circulaire: le Parlement européen relève la barre

REVENIR AU SOMMAIRE 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus