Excès de mortalité dans le secteur industriel

Le 08 septembre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Institut de veille sanitaire (INVS) vient de publier les premiers résultats de son étude sur la mortalité des salariés par profession, par secteur d'activité et par cause de décès, réalisée dans le cadre du programme de surveillance Cosmop sur la mortalité. Ils révèlent que le secteur industriel est touché par des excès de mortalité masculines, sauf dans les domaines de la construction électrique et électronique, qu'il s'agisse de pathologies cancéreuses ou non et même de mort violente. Des différences sont perceptibles selon l'activité industrielle. Dans le secteur tertiaire, le commerce alimentaire et l'hôtellerie-restauration se distinguent notamment par une forte mortalité due à des cancers digestifs. Le secteur agricole présente une sous-mortalité par cancer, mais aussi une forte propension de décès dus à d'autres pathologies et à des suicides. Pour les femmes, il est à noter une faible mortalité dans le tertiaire, où elles sont majoritairement présentes, sauf dans l'hôtellerie-restauration et les services domestiques où l'étude constate une proportion importante de décès due à des maladies non cancéreuses.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus