Ex-Clemenceau: résultats de l’expertise amiante

Le 11 décembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Tout comme aujourd'hui 11 décembre à Brest (Finistère) où un dossier complet a été présenté, le ministère chargé de la défense a organisé une réunion sur l'ex-Clemenceau, le 8 décembre. Selon l'association Robin des bois qui était présente lors de la première réunion, l'expertise de Bureau ceritas a permis de mettre à jour la situation suivante à bord de l'ex-Clémenceau. 17,5 kilomètres (km) de tuyauteries avec calorifugeage, 2,8 km de gaines de ventilation, 2.380 mètres carrés (m2) de parois isolantes, 3.920 m2 de matelas dans des cloisons coupe-feu, 7.120 m2 de dalles et 44.000 m2 de peinture contiendraient de l'amiante. Sont également considérés comme amiantés tous les câbles électriques, et tous les mastics, feutres, joints et brides.

Ces chiffres ne peuvent cependant pas être convertis en masse d'amiante pur. Par ailleurs, les locaux expertisés (soit 95% d'entre eux car 5% sont inaccessibles pour préserver l'intégrité de la coque) ne présenteraient d'empoussièrement atmosphérique supérieur aux seuils français réglementaires. Le démantèlement de la coque Q790 qui sera réalisé dans l'Union européenne ou l'Association européenne de libre échange (AELE) devrait durer 36 mois. Un appel à candidatures a été lancé le 20 novembre 2006.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus