- 

Evaluer les impacts sanitaires liés aux pollutions atmosphériques

Le 19 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un rapport mis en ligne sur son site le 17 mars, l'Institut de veille sanitaire (InVS) revient sur  les évaluations d'impact sanitaire (EIS) de la pollution atmosphérique, qui permettent de quantifier le nombre de cas attribuables à une pollution spécifique. Elles doivent notamment être utilisées dans le cadre des plans régionaux pour la qualité de l'air (PRQA) «qui fixent des orientations visant à prévenir, réduire ou atténuer les effets de la pollution atmosphérique».

Selon le rapport, les EIS de la pollution atmosphérique comprennent 6 étapes: définition de la période d'étude, définition de la zone d'étude, indicateurs d'exposition à la pollution atmosphérique, indicateurs sanitaires, choix des relations exposition-risque et calcul du nombre de cas attribuables. L'InVS propose notamment des outils pour construire des indicateurs d'exposition et sanitaires, et calculer le nombre de cas attribuables aux différents scénarios retenus.



(1) «Evaluation de l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique urbaine-Concepts et méthodes»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus