Euroseismic à l'aide des entreprises et laboratoires

Le 17 novembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le programme Euroseismic, créé en 2002 et cofinancé par l'Union européenne, a abouti ces derniers jours. Une base de données sur la nature des fonds marins est désormais accessible gratuitement sur internet. Elle s'adresse surtout aux laboratoires et aux industries, en particulier pour réaliser des études d'impact environnemental avant d'effectuer des travaux d'aménagement.

Les entreprises et les laboratoires de recherche disposent désormais d'un nouvel outil de données marines des mers européennes, accessible gratuitement sur internet. Créé à partir des informations de chaque membre de l'Union européenne (UE), Euroseismic est un véritable catalogue de données sismiques et d'imagerie acoustique sur les fonds maritimes bordant les pays européens.

Des éléments de connaissance sont accessibles sur plus de 2,5 millions de kilomètres de profils géophysiques sur les mers européennes et sur près de 300.000 prélèvements et échantillons marins. Il s'agit donc d'une source très utile, voire essentielle, pour les laboratoires de recherches mais aussi pour de nombreux domaines d'activités, comme l'exploitation des ressources en granulats et en matériaux marins ou la recherche des sites pour l'implantation d'éoliennes en mer. Enfin, des activités comme l'implantation de câbles sous-marins nécessitent également de disposer d'informations marines pointues. "Nous n'aiderons pas les compagnies pétrolières dans leurs recherches d'hydrocarbures, mais pour tout le reste, comme les travaux d'aménagement, nous constituons une base gratuite qui va aider à la rédaction des études d'impact, donc à l'évaluation et à la décision", affirme Pol Guennoc du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

Le projet a été coordonné par le British geological survey avec la participation des services géologiques de chaque pays, dont le BRGM et l'Institut français de recherches pour l'exploitation de la mer (Ifremer) pour la France. Il a été réalisé après l'adoption d'un système commun normalisé de description. Les informations données par les géologues issues de campagnes sismiques, sonar et sondages ont été rassemblées dans une base de données. "Sachant que pour un même site maritime, les informations présentées peuvent varier d'un pays à l'autre, c'est à l'utilisateur de retenir les éléments les plus pertinents", explique Pol Guennoc.

Le site internet est déjà accessible mais son ouverture sera officialisée les 18 et 19 novembre prochains lors d'un séminaire rassemblant les 23 partenaires des services géologiques et des organismes des pays de l'UE. Désormais les géologues européens souhaitent poursuivre leurs travaux dans la foulée du programme Euroseismic pour aboutir à une harmonisation des données des pays européens. Ils souhaitent aussi se concentrer davantage sur la connaissance de la nature marine.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus