Euro 2008: l’UEFA sommée de compenser les émissions

Le 18 juin 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’issue d’une réunion les 15 et16 juin derniers à Bâle, l’Union européenne des associations de football (UEFA) a été sévèrement critiquée par les ministres de l’environnement de Suisse et d’Autriche pour son refus de prendre des mesures écologiques dans les stades pendant l’Euro 2008.

Selon la Tribune de Genève, ces deux pays, co-organisateurs de la compétition, ont signé il y a un an une charte de développement durable pour l’Euro 2008, dont ils tiraient le bilan intermédiaire lors de la réunion à Bâle en présence des ministres de l’environnement d’Allemagne et du Liechtenstein. Les organisateurs ont notamment mis en place un système de ticket combiné, qui permet d’entrer dans les stades et de bénéficier d’un abonnement général aux transports en commun.

Or, d’après le chef du département fédéral suisse de l’environnement Moritz Leuenberger, le bénéfice attendu de l’UEFA est d’un milliard d’euros et cette association d’utilité publique paie peu d’impôts. Il a demandé à l’UEFA d’acheter des certificats d’émission de CO2 pour que l’Euro 2008 soit «neutre» en matière d’émissions, qui devrait débourser pour cela environ 930.000 euros.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus