ETS: les avions chinois font de la résistance

Le 24 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les compagnies aériennes chinoises veulent porter plainte contre la réforme annoncée du système communautaire d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre (ETS, selon le sigle anglais).

A compter du 1er janvier prochain, les compagnies aériennes qui opèrent en Europe vont se voir attribuer des quotas d'émissions de CO2 correspondant, dans un premier temps, à 97% de leur consommation moyenne de carburant durant les années 2004 à 2006.

Ces quotas vont progressivement être réduits. Les compagnies devront donc réduire leurs émissions ou acheter des quotas supplémentaires sur le marché.

Etant donné que le nombre de vols des compagnies chinoises vers l'Europe a beaucoup augmenté ces dernières années, elles ne bénéficieront que d'un faible quota et devront acheter plus de quotas que leurs concurrentes, avait souligné l'an dernier le Quotidien du Peuple sur son site internet. Un préjudice évalué à 800 millions de yuans (87 millions d'euros) par an dès 2012, a rapporté jeudi le quotidien Nouvelles de Pékin. Et le coût pourrait s'élever à trois milliards de yuans en 2020, selon le journal chinois.

Les trois plus grandes compagnies du pays, Air China, China Southern et China Eastern, prévoient un recours devant l'Association chinoise du transport aérien, a indiqué son secrétaire général, Wei Zhenzhong, au quotidien pékinois.

La quatrième compagnie chinoise, Hainan Airlines, pourrait s'associer à la plainte, ajoute le journal qui ne précise pas comment celle-ci serait relayée par l'association professionnelle.

«Le processus juridique pourrait être de longue haleine», d'après les Nouvelles de Pékin.

Des responsables des compagnies aériennes joints par l'AFP n'étaient pas au courant du recours ou ont refusé de le commenter.

Le prix d'un billet vers l'Europe augmenterait d'environ 200 yuans (22 euros) à la suite de l'introduction de la taxe, toujours d'après le quotidien chinois.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus