ETS: la Chine cherche un accord

Le 20 avril 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'aviation chinoise mise au pas.
L'aviation chinoise mise au pas.

La guéguerre sino-européenne sur l’inclusion de l’aviation commerciale dans le système communautaire d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre (ETS) est-elle sur le point de s’achever?

Pas impossible à en croire une récente décision de Pékin. Jeudi 19 avril, le ministère chinois des finances a annoncé une réforme du système de taxation des billets d’avion dans l’empire du milieu. En vigueur depuis le 1er avril, ce dispositif a remplacé les taxes d’aéroports par un prélèvement de 50 yuans (6 euros) sur chaque voyage domestique et de 90 yuans (11 euros) pour les trajets internationaux au départ de la Chine. La taxe est collectée par l’administration de l’aviation civile.

Cette taxe, explique le gouvernement, alimente le fonds de développement de l’aviation commerciale. Nouvellement créé, il servira à financer la construction et le fonctionnement d’infrastructures aéroportuaires, le développement de «technologies aéronautiques», ainsi que la réduction des émissions de gaz carbonique de l’aviation civile.

Cette décision intéresse au plus haut point Bruxelles. La Commission a toujours indiqué qu’elle était prête à exempter de l’ETS les avions immatriculés dans des pays qui mettraient en place un dispositif visant à réduire l’empreinte carbone de l’aviation commerciale. Ce qui pourrait être le cas pour la Chine.

Interrogée à ce sujet, la Commissaire européenne à l’action climatique n’a toutefois pas brûlé les étapes. Jeudi, Connie Hedegaard a seulement indiqué que les services de la Commission, à Pékin, évaluaient le nouveau dispositif chinois.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus