Ethylotest: pas de sanction, sauf pour l’environnement

Le 05 mars 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les éthylotests doivent être jetés dans les déchèteries, avec les produits chimiques
Les éthylotests doivent être jetés dans les déchèteries, avec les produits chimiques

L’obligation de détenir un éthylotest, en vigueur depuis le 1er juillet dernier, risque de perdre de son efficacité en matière de sécurité routière. Un décret publié le 1er mars au Journal officiel supprime en effet toute sanction lorsque le test est absent du véhicule (une amende de 11 euros était jusque-là prévue).

Sur le plan de l’environnement, la réglementation a oublié le traitement des éthylotests usagés, malgré la mise en garde de plusieurs associations.

Selon Robin des bois, les dispositifs à usage unique s’avèrent dangereux en raison de la présence de chrome VI, une substance classée cancérogène, mutagène et reprotoxique par l’European Chemicals Agency (voir JDLE). Ils contiennent aussi de l’acide sulfurique.

Dans l’hypothèse où chaque automobiliste est équipé, c’est environ 60 kilogrammes de chrome hexavalent qui peuvent potentiellement finir dans l’environnement une fois les tests utilisés (chaque dispositif en contient 1 mg). A titre de comparaison, le rejet dans l’eau de chrome hexavalent de toutes les industries françaises a été évalué à 622 kg/an, en 2010, selon le Registre français des émissions polluantes sur internet (iREP).

L’association Chimie et Société et la société chimique de France ont également insisté sur la nécessité d’encadrer le traitement de ces produits usagés pas comme les autres.

Mais le ministère de l’écologie fait toujours la sourde oreille. «On réfléchit à la meilleure filière de déchets, qui serait vraisemblablement la nouvelle filière de déchets diffus spécifiques (DDS)», s’est-il contenté d’affirmer en juillet dernier.

En attendant que leur sort soit réglé officiellement, les éthylotests usagés doivent donc rejoindre les déchets chimiques des ménages qui se collectent dans les déchetteries, préconise Robin des bois. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus