Etats-Unis: vers une interdiction du plomb dans les jouets

Le 18 avril 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les sociétés fabriquant ou distribuant des produits pour enfants aux Etats-Unis vont être confrontées à des règles relatives au plomb plus strictes. D'après une dépêche de l'Associated press, l'Agence de protection de l'environnement (EPA) devrait en effet agir pour limiter l'usage de cette substance qui peut générer des empoisonnements et des problèmes de développement du cerveau chez les enfants, voire entraîner la mort. En 2006, le décès d'une fillette qui avait avalé les morceaux d'un bracelet contenant du plomb avait ravivé la polémique. Le groupe Reebok, qui avait distribué ce bijou avec des chaussures, avait alors rappelé 300.000 produits.

Deux associations, le Sierra Club et Improving kid's environment, ont réussi à signer un accord avec l'EPA le 13 avril. Celle-ci s'est engagée à écrire à 120 importateurs et fabricants d'ici la fin du mois d'avril, leur demandant de réaliser des études d'impact sanitaire si leurs produits destinés aux enfants contenaient du plomb. Bien que l'EPA ait le pouvoir d'interdire une substance comme le plomb, c'est la Commission de sécurité des produits de consommation qui a celui d'interdire un produit. En deux ans, elle a ordonné le rappel de plus d'une douzaine de produits. Finalement, en décembre 2006, elle a commencé à s'engager à une interdiction des bijoux pour enfants contenant plus de 0,06% de plomb en masse.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus