Etats-Unis: vers des voitures moins consommatrices?

Le 25 mai 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les véhicules passagers et les poids lourds légers devraient consommer «seulement» 6,62 litres de carburant aux 100 kilomètres d’ici 2016, après l’entrée en vigueur de nouvelles normes d’efficacité énergétique pour les véhicules.

C’est l’annonce faite par le président Barack Obama mardi 19 mai, devant un parterre de constructeurs automobiles et de syndicalistes réunis à la Maison blanche. La déclaration a été plutôt bien accueillie par les milieux industriels, au moment où l’industrie automobile américaine bat de l’aile.

Cette annonce met un terme au conflit entre l’Etat fédéral et la Californie, qui souhaitait introduire des normes d’émissions plus strictes que celles fixées par l’administration Bush (1).

Ces normes n’auront pas à être approuvées par le Congrès, mais pourront être directement mises en œuvre par le département des transports et l’EPA d’ici un peu plus d’un an. Sous l’administration Bush, cette réglementation ne devait s’appliquer qu’à partir de 2020.

1,8 milliard de barils par an pourraient être économisés, soit l’équivalent de 58 millions de véhicules en moins.

(1) Dans le JDLE «L’EPA empêche la Californie de limiter ses émissions de CO2»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus