Etats-Unis: une liste de pesticides critiquée

Le 09 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Agence de protection de l'environnement (EPA) a publié en juin une liste attendue depuis 1999 de composés dont le potentiel à perturber le système endocrinien doit être évalué. D'après un article paru sur le site internet de la revue Environmental science and technology, 73 substances ont été listées, dont 69 pesticides et 4 produits inertes utilisés dans la fabrication de pesticides. Le choix a été dicté par l'importance des volumes de production et l'exposition humaine. Selon l'article, plus de la moitié ont des effets connus sur le système endocrinien, activité anti-androgénique (qui annule les effets de la testostérone) ou oestrogénique.

Sarah Janssen, de l'association environnementale Natural resources defense council (NRDC), s'interroge sur l'intérêt d'avoir inclus dans cette liste des pesticides connus pour être des perturbateurs endocriniens. «Pourquoi les étudier et gâcher des ressources et un temps précieux pour quelque chose que l'on sait déjà?». Mark Maier, toxicologue de l'association professionnelle de l'industrie des pesticides Crop life America, a indiqué: «Il n'y a vraiment aucune surprise dans la liste» et «les tests sont superflus et inutiles» car selon lui, les fabricants de pesticides testent déjà leurs produits de façon plus approfondie que n'importe quelle autre industrie, y compris l'industrie pharmaceutique. «Dans certains cas, l'activité endocrinienne peut ne pas être directement reliée à la molécule mère mais aux sous-produits, elle peut donc être occultée lors de l'évaluation», a-t-il ajouté.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus