Etats-Unis: trop de formaldéhyde dans des mobil-homes

Le 04 juillet 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains ont publié un rapport montrant que des produits de bois pressé (aggloméré et contreplaqué) sont la principale source d'émissions de formaldéhyde dans des caravanes et mobil-homes où ont été logées des dizaines de milliers de victimes déplacées suite aux ouragans Katrina et Rita qui ont touché le sud des Etats-Unis en 2005. Ces logements temporaires ont été fournis par l'agence fédérale de gestion des urgences (Fema), mais selon les CDC, qui en a testé 519 en Louisiane et dans le Mississippi, les niveaux de formaldéhyde mesurés y sont plus élevés que les niveaux intérieurs habituels aux Etats-Unis. Michael McGeehin, responsable de la division risques sanitaires environnementaux aux CDC,  a déclaré que les fabricants de caravanes et les agences gouvernementales qui influencent sur leur conception devraient penser à utiliser des matériaux de construction qui émettent de faibles teneurs en formaldéhyde et qui augmentent la ventilation.

Le formaldéhyde peut provoquer des irritations au niveau de la peau, des yeux, du nez et de la gorge, et des expositions importantes sont susceptibles d'entraîner l'apparition de cancers. Les CDC recommandent aux autorités de santé publique de reloger les personnes concernées avant qu'il ne fasse trop chaud, en donnant la priorité à celles qui présentent des symptômes ou sont particulièrement vulnérables.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus