Etats-Unis: série de procès sur les pesticides

Le 12 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

5.000 travailleurs agricoles du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, et de Panama ont engagé 5 poursuites judiciaires sur le sol américain. Ils affirment être devenus stériles après avoir été exposés dans les années 1970 à un pesticide appelé DBCP. Selon l'Associated press, la sélection du jury pour le premier procès a commencé le 10 juillet à la Cour supérieure du comté de Los Angeles. Les producteurs de fruits Dole fresh fruit et Standard fruit sont accusés de négligence et de dissimulation frauduleuse concernant l'utilisation de pesticides. Les fabricants de pesticides Dow chemical et Amvac chemical, quant à eux, sont accusés d'avoir caché des informations sur la toxicité reproductive du DBCP. «C'est la première fois qu'une affaire concernant un ouvrier travaillant dans les plantations de bananes arrive devant une cour de justice américaine», a déclaré Duane Miller, l'un des avocats représentant plus de 30 plaignants nicaraguayens ayant travaillé dans des plantations entre 1964 et 1990.

Au même moment, un communiqué de l'institut syndical européen publié le 10 juillet indique que deux syndicalistes travaillant pour une multinationale fruitière ont été licenciés au Costa-Rica après avoir dénoncé leur exposition à un produit chimique toxique dans une plantation de bananes.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus