Etats-Unis: limitation des vapeurs toxiques d’essence

Le 07 novembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 31 octobre, l’Agence de protection de l’environnement (EPA) a proposé l’instauration de normes pour réduire la quantité de composés toxiques présents dans les vapeurs d’essence émises par de petites installations distributrices d’essence. Sont concernées les sources qui émettent moins de 10 tonnes par an d’un polluant atmosphérique toxique, ou moins de 25 tonnes d’une combinaison de polluants. Il s’agit par exemple des petites installations qui stockent l’essence et la chargent dans des camions pour fournir les stations services du pays, ou bien des stations-services situées dans des zones fortement peuplées. Les autres sources sont considérées comme des «sources majeures», déjà soumises à des normes. Deux solutions sont proposées, qui doivent réduire la masse de composés organiques volatils (Cov) dans les vapeurs d’essence d’environ 45.000 tonnes par an, dont 120 tonnes de benzène.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus