Etats-Unis: les feux générateurs de mercure

Le 19 octobre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des chercheurs du National center for atmospheric research dans le Colorado ont quantifié les émissions de mercure provenant de feux de forêt et de feux agricoles à l'échelle nationale. Ces feux libèrent en effet du mercure qui avait été absorbé par les plantes et le sol.

Pour l'ensemble des Etats fédérés excepté Hawaï, elles représentent sur la période 2002-2006 environ 30% des émissions totales de mercure enregistrées par l'Agence de protection de l'environnement (EPA), soit 44 tonnes par an. Selon les auteurs, ces quantités sont comparables à ce qui est rejeté par des sources industrielles majeures (centrales à charbon, incinérateurs, mines…).

C'est l'Alaska qui émet la plus grande quantité, avec 12 tonnes par an. L'étude montre par ailleurs que les émissions de mercure issues de feux agricoles ne sont pas significatives comparativement à celles qui sont générées par les incendies de forêt.



(1) «Mercury Emission Estimates from Fires: An Initial Inventory for the United States», Christine Wiedinmyer and Hans Friedli, Environmental science and technology, Web release date: October 17, 2007




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus