Etats-Unis: les embouteilleurs contre-attaquent

Le 10 août 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'association internationale de l'eau en bouteille (IBWA) a placé des publicités en pleine page dans le New York Times et le San Francisco Chronicle du 3 août. Son objectif: «apporter aux consommateurs et aux responsables de collectivités des informations équilibrées, positives et factuelles sur l'eau en bouteille». A travers sa campagne de communication, IBWA souhaite répondre aux «critiques erronées et floues» que des groupes activistes et des maires auraient, selon elle, présentées comme des faits.

Récemment, le maire de San Francisco a annoncé vouloir supprimer l'achat de bouteilles d'eau pour les services publics de la ville (1), et New York a lancé en juillet une campagne de publicité incitant les habitants et les restaurants à abandonner l'achat d'eau en bouteille. Le 1er août, le New York Times publiait un éditorial intitulé «In Praise of Tap Water». L'auteur indiquait notamment: «Au lieu de consommer 4 milliards de gallons (environ 15 milliards de litres) d'eau par an en bouteilles, nous devons penser à l'impact de ces bouteilles sur la santé de la planète». Les chiffres avancés: 1,5 million de barils de pétrole pour fabriquer les bouteilles d'eau dont 23% sont recyclées aux Etats-Unis. A cela, IBWA répond que ces bouteilles ne constituent qu'une très faible partie de la quantité globale de déchets produits.



(1) Voir l'article du JDLE: «San Francisco: les fonctionnaires privés de bouteille d'eau»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus