Etats-Unis: les cimenteries émettent plus de mercure que prévu

Le 25 juillet 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2007, les fours à ciment américains auraient émis deux fois plus de mercure que ce qui avait été prévu par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) en 2006. Selon un rapport publié mercredi 23 juillet par deux ONG, Earthjustice et l’Environmental integrity project, cette différence d’estimations serait notamment liée au fait que l’EPA n’a commencé qu’en 2007 à véritablement collecter des données en la matière. Alors qu’en 2006, elle évaluait à 5.998 kilogrammes la quantité de mercure émanant des cimenteries, elle a comptabilisé, en 2007, 11.500 kg de mercure émis.

Earthjustice, créée en 1971, est spécialisée en droit de l’environnement ; l’Environmental integrity project a été fondée en 2002 par d’anciens membres de l’EPA. Pour elles, ces importantes émissions polluantes sont les «conséquences d’un échec de l’EPA». En effet, le Congrès réclame depuis plus de 10 ans que des normes soient fixées pour réduire les émissions de mercure des quelque 100 cimenteries que compte le pays. Mais l’EPA a toujours refusé de prendre des mesures en la matière. Elle va toutefois utiliser les données aujourd'hui récoltées afin d'établir des normes cet été ou à l’automne.

Intitulé «Cimenter un héritage toxique? Comment l’EPA a échoué à contrôler la pollution au mercure des fours à ciment», le rapport explique que certaines cimenteries comptent parmi les principaux émetteurs de mercure de leur Etat, voire du pays, en relâchant autant que certaines centrales à charbon. Il détaille les quantités de mercure émises par les cimenteries de 9 groupes aux Etats-Unis.

Selon Les deux associations, la production de ciment a augmenté de 15% depuis 1974, et la pollution au mercure est donc appelée à augmenter davantage si les émissions ne sont pas réglementées.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus