Etats-Unis: le téflon sous surveillance

Le 30 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 25 janvier, l’Agence de protection de l’environnement (EPA) a lancé un programme invitant les industriels à réduire leur utilisation d’acide perfluorooctanoïque (ou APFO), principal ingrédient du téflon. D’ici 2010, l’industrie américaine devra ainsi avoir réduit de 95% la présence d’APFO dans les produits manufacturés. De récentes études tendent à prouver que l’acide perfluorooctanoïque est persistant dans l’environnement et présente des risques pour la santé. Des traces d’APFO ont également été identifiées en faible dose dans le sang humain. Le programme lancé par l’EPA est l’aboutissement d’un partenariat entre l’agence de l’environnement, les industriels, les groupes de consommateurs et toutes les parties prenantes au dossier pour développer les connaissances scientifiques concernant les risques potentiels présentés par l’APFO. Rappelons que la société DuPont a été poursuivie par 60.000 personnes habitant près d’une usine de téflon, en Ohio, pour contamination de l’eau potable par les effluents de l’usine. L’entreprise a versé 345 millions de dollars américains pour régler cette poursuite. Depuis, elle affirme avoir réduit ses effluents de 95%.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus