Etats-Unis: le public sensibilisé à l’eau potable

Le 02 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De nombreuses infrastructures de distribution ont atteint leur limite d’âge, l’EPA ayant estimé à 276,8 milliards de dollars (189,3 milliards d’euros) la somme à investir entre 2003 et 2023 pour les restaurer ou les remplacer, informe un livret des Académies nationales américaines à l’attention du public.

Le document rappelle qu’un traitement efficace de l’eau est nécessaire pour protéger la santé des personnes. Durant l’été 1993, plus de 400.000 personnes étaient tombées malades voire décédées pour certaines à Milwaukee dans le Wisconsin car l’eau distribuée était contaminée par un parasite. Un dysfonctionnement de l’usine de traitement, qui a ensuite été fermée, était en cause. Les Académies précisent qu’ailleurs dans le monde, au Bangladesh, des dizaines de millions d’habitants ont accès à une eau contenant des teneurs en arsenic très supérieures aux limites sanitaires acceptables. Un concours organisé par l’Académie nationale américaine d’ingénierie a récompensé un traitement économique et fiable pour cette eau.

Aux Etats-Unis, l’Agence de protection de l’environnement (EPA) est chargée de réglementer les systèmes d’eau potable. Les Etats fédérés ont pour rôle de contrôler leur conformité, sachant qu’ils peuvent aussi imposer des règles plus strictes s’ils le souhaitent.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus