Etats-Unis: le mercure fait rimer poisson avec poison

Le 10 septembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Tous les poissons de 291 cours d’eau sont contaminés au mercure, selon une large enquête (1) réalisée par l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS, United states geological survey) à partir d’échantillons collectés entre 1998 et 2005 sur tout le territoire américain. Elle a été rendue publique le 19 août.

Un quart de ces poissons contenaient du mercure à des niveaux excédant les seuils de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) pour les personnes consommant beaucoup de poisson. Plus des deux tiers excédaient le niveau de préoccupation de concentration fixé pour les mammifères mangeant du poisson.

Le mercure émis dans l’atmosphère par les centrales à charbon, puis amené dans les rivières par la pluie, constitue la principale source de pollution. L’impact environnemental de ces centrales est régulièrement dénoncé par les associations environnementales locales (2). 59 des cours d’eau ont aussi pu être affectés par l’extraction minière d’or et de mercure, surtout dans l’ouest des Etats-Unis.

Les zones humides ont aussi pu favoriser la conversion du mercure sous une de ses formes les plus toxiques, le méthylmercure, dans plusieurs Etats du pays.

(1) «Mercury in fish, bed sediment, and water from streams across the United States, 1998–2005», B. Scudder et al., USGS scientific investigations report 2009–5109
(2) Dans le JDLE «Etats-Unis: les cimenteries émettent plus de mercure que prévu»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus