Etats-Unis: l’obésité liée à de mauvaises conditions de travail

Le 18 avril 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un établissement fédéral américain a publié un article scientifique qui montre que le risque d’obésité augmente en fonction de certains paramètres liés au travail. La maladie a aussi des conséquences sur les accidents liés aux vibrations et aux troubles musculo-squelettiques (TMS).

Publié dans le numéro de mars de l'American journal of public health, l'article signé par plus d'une dizaine de scientifiques du Niosh (1) conclut que le risque d'obésité et de surpoids augmente avec des exigences élevées, une absence d'autonomie, et des heures de travail importantes. Malgré tout, les auteurs de la publication en citent quatre autres qui ne trouvent pas de corrélation entre les exigences élevées et l'absence d'autonomie d'une part, et l'obésité d'autre part.

D'autre part, les chercheurs émettent l'hypothèse que l'obésité peut accroître le risque de certaines maladies professionnelles telles que les TMS et l'asthme. Les risques liés aux vibrations et aux neurotoxines seraient également modifiés, de même que la réponse au stress professionnel et la réponse immunitaire à l'exposition aux substances chimiques.

L'article propose trois explications à ces phénomènes: le stress lié au travail peut être lié à la consommation d'alcool et à des activités de loisir sédentaires, ce qui augmente le poids des travailleurs; une pression psychologique pourrait conduire à une modification des facteurs hormonaux, et à une hausse de la masse corporelle; enfin, de nombreuses heures de travail et le travail en équipe entraînent de la fatigue et diminuent le temps disponible pour les activités physiques.

«Traditionnellement, les praticiens travaillent sur le «bien-être» et la «promotion de la santé» en les isolant des problèmes de santé au travail qui surviennent en dehors du travail», estime John Howard, directeur du Niosh. «Mais de plus en plus, face aux coûts médicaux en constante inflation, les professionnels de la santé reconnaissent que régler les problèmes de santé de manière globale a du sens.»



(1) National institute of occupational safety and health




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus