Etats-Unis : l’EPA se concentre sur les problèmes d’ozone troposphérique

Le 15 janvier 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 14 janvier, l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA) a décidé de retirer deux produits chimiques de la liste des Cov (composés organiques volatils) soumis à réglementation en vertu du Clean Air Act: le carbonate de propylène et le carbonate de diméthyle (utilisés dans les solvants). «Des études scientifiques indiquent que ces deux substances chimiques ont peu ou pas d’effet sur la formation du smog ou de l’ozone troposphérique», justifie l’EPA. En excluant ces produits, l’agence espère que les Etats pourront se concentrer sur le contrôle des émissions de Cov ayant plus d’impact sur la formation de cet ozone, polluant majeur de l’air. Elle souhaite également permettre aux industriels d’incorporer ces substances dans leurs produits, en remplacement de composés plus toxiques.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus